PHP Module

Histoire de Bodegas Dagón PDF Imprimer Envoyer

Le lignage

Dagon Bodegas est, en partie, le résultat d'une tradition héritée. Et comme entreprise familiale, possède sa propre histoire, dans l'histoire en générale des lieux où notre vin est produit.

Une des branches familiales a traditionnellement vécu à Venta del Moro, lieu où les premières tribus de beribraces et de lobetains se consacraient au pâturage. Ensuite les phéniciens se sont principalement installés dans deux villes : Hiere, aujourd'hui Jaraguas, célèbre à cette époque pour ses salines, et Dog. Ville vouée, comme tant d'autres dans la culture méditerranéenne, à l'Homme Poisson Sacré, le dieu Dagon, patron de la mer et de l'agriculture pour les phéniciens et les syriens. On parle déjà des grecs et des celtibères avant que les romains ne construisent le célèbre pont sur le fleuve Cabriel qui unissait Levante à la Meseta castillane. .

Postérieurement la zone a été occupé alternativement par les Alains, les souabes, les barbares et les visigoths jusqu'à l'année 711 de l'invasion arabe, toujours dans le point intermédiaire carrefour de routes très favorable à la prolifération d'auberges et de ventes (le nom Venta del Moro tire probablement son origine dans l'existence d'une vente là) et duquel on entrevoit notre possible ascendance jusqu'à la fin du XIII ème siècle comme bourgade de Requena jusqu'à 1836 année de la constitution de la municipalité.

La seconde branche, originaire de Pedriches, se dédiait à l'agriculture et au miel. Elle possède encore les vestiges d'une auberge et d'une cave familiale avec des dépôts souterrains creusés à la main et des jarres de l'époque. Actuellement, las installations de Dagon Bodegas se trouvent dans la propriété de Los Pedriches, à mi-chemin entre Venta del Moro et Los Marcos croissant à côté des ceps qui conforment ce vin à production très limitée.

Miguel Jesús Márquez Sahuquillo

Naît au sein d'une famille d'agriculteurs de vin et de miel, populairement connus comme "los mieleros" par leurs voisins. Après des études d'œnologie en Espagne il part étudier et travailler en France, il étudie le français à l'Université de Franche-Conté-Besançon. Il réalise ses stages de caves avec Pierre Overnoi apprenant l'élaboration des vins naturels comme par exemple le célèbre et exclusif vin jaune du Jura français, dans la région de Arboix.

En 1989 il décide de reprendre l'exploitation familiale et en 1990 il élabore son premier vin naturel, sans ajouts chimiques. Le premier produit authentique de Dagon Bodegas. La première expression de l'environnement naturel où ses ancêtres créèrent déjà du vin.